Fonds de partitions Paul Ruben

Les collections

 

Fonds Paul RubenLa famille Ruben a tenu un rôle important dans la vie intellectuelle et artistique de Limoges.

Paul Ruben (1841-1933) est ainsi un compositeur et musicien limougeaud qui fonda la Fanfare en 1865 et dirigea la Société Harmonique -qui devint plus tard l'Harmonie Municipale- de 1876 à 1890.

Son père Ernest (1818-1900) avait contribué au renouveau de l’art de l’émail.

Son oncle Émile (1823-1871) avait dirigé la bibliothèque municipale.

C’est donc pour ainsi dire «naturellement» que son petit-fils Christophe a fait don d’un ensemble d’archives à la Ville en 2018.

 

Livrés en vrac, ces documents ont fait l’objet d’un traitement matériel avec mise aux normes de conservation et d’un traitement intellectuel avec inscription au catalogue.

Plus de 600 références sont désormais disponibles : Fonds Paul Ruben

Il s’agit, quelques documents annexes mis à part, de musique imprimée (35 documents pour la plupart édités localement par la maison Lagueny) et de musique manuscrite (550 documents originaux).

Ces partitions anciennes sont consultables sur place au Pôle Limousin et patrimoine de la Bfm.

De nombreux genres musicaux sont représentés.

  • L’opéra avec notamment L’Edit royal ou La Moabite.
  • Des pièces pour orchestre telles que le ballet Les Almées mais aussi des symphonies avec conducteurs et parties d’orchestre.
  • De nombreuses œuvres vocales ou pianistiques comme Le premier rêve, Perle de rosée ou encore Souvenir d'Arcachon.
  • L'harmonisation de plusieurs chansons limousines.
  • Des morceaux pour fanfare.

L’ensemble pourrait constituer, à n’en pas douter, un matériau de recherche intéressant pour un travail en musicologie.