Fonds Jean-Marc Siméonin

Les collections

Siméonin

 

 

 

Jean-Marc Siméonin est né à Limoges en 1950. Professeur d’espagnol et d’occitan à Châlus puis au Lycée Gay-Lussac et à la Faculté de Lettres de Limoges, il se destinait d’abord à être professeur d’arts plastiques. Son métier ne l’empêcha cependant pas de pratiquer l’art du dessin et de l’estampe de façon intense tout au long de sa vie. Il pratique surtout la technique de l’eau-forte.

 

 

 

Il collabore activement avec les Edicions dau Chamin de Sent Jaume. Sa production propose également un ensemble d'expositions, individuelles ou collectives.

Son oeuvre livre des gravures narratives, proposant des figures désarticulées : mythes, bêtes, hommes, bien souvent entortillés... Des gravures liant images et textes, en un seul ensemble sorti d'une langue, souvent l'occitan (issu de textes littéraires, d’autres fois composées par lui-même) qui donne aux œuvres leurs titres et leur(s) sens.

Illustrateur et graveur depuis les années 1980, il s’initie, au cours des années 2010, à l’art complexe de l’émail auprès de Jean Zamora (Meilleur Ouvrier de France 1976). Son œuvre est très régulièrement exposée et vendue à la Galerie 5, boulevard Louis-Blanc.

Le style de Jean-Marc Siméonin est très reconnaissable, marqué par l'imaginaire limousin, à la fois sombre, fantastique et torturé mais aussi léger, moqueur et rieur.

Depuis 2014, il a choisi de donner un exemplaire de chacune de ses gravures à la BFM de Limoges. C’est donc un fonds en perpétuelle évolution mais qui compte déjà plus de 400 pièces…

 

Pour en plus :