Reliures artisanales style Art Déco

Trésor du mois

V189

V191

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reliures artisanales à la Bradel. Chaque reliure est signée « M.Audevard » sur le contreplat supérieur. Plein vélin blanc et peint (dos et plat supérieur). Tranche de tête peinte.

Il s'agit de deux ouvrages de Gaston David (1845-1927). Avocat bordelais originaire de Haute-Vienne, homme de lettres, politicien démocrate-chrétien, il fut l'un des fondateurs en 1889 de la "Ligue populaire pour la revendication des libertés publiques". Il était en outre propriétaire du domaine des Biards et de son château (Glandon). Ces deux ouvrages parlent essentiellement de son épouse décédée soudainement au retour d'un pèlerinage à Lourdes.

Les reliures réalisées par Marguerite Audevard sont vraisemblablement une commande de Gaston David lui-même.

On sait fort peu de choses sur Marguerite Audevard. La revue La Vie Limousine nous apprend qu’en 1930, elle est en charge de la section "Arts" de la Foire-exposition de Saint-Yrieix-la-Perche. Elle y expose ses reliures qui sont appréciées de la bourgeoisie locale cultivée, qui peut également trouver ses créations chez un libraire de Limoges.

Quoique présentant quelques défauts de finition, ces deux reliures retiennent l'attention en ce qu’elles sont représentatives d’une époque. D’une part la reliure n’est plus envisagée sous l’alternative exclusive d’artisanat masculin ou d’occupation récréative des dames de la bonne société. La féminisation relative du métier de relieur en est à ses prémisses. D'autre part, ces reliures adoptent toutes les caractéristiques du style Art Déco dont notamment l'utilisation de matériaux précieux (velin et peinture d’or) et l'abandon du décor végétal au profit de formes géométriques.

 

Où trouver ces documents ?

 

Bibliographie :

Voyage au pays des relieurs, l'évolution du métier de relieur au XXe siècle, Louise Mirabelle Biheng-Martinon, L'Harmattan, 2004

La reliure en France: art nouveau-art déco, Alastair Duncan, Ed. de l'Amateur, 1989

La Vie Limousine

La Revue Limousine